Analytics

De l’avènement des choses

Dans un monde d’objets intelligents et connectés entre- eux, une voiture ne se contentera pas de vous signaler que vous devriez faire une pause après deux heures de conduite, mais elle vous dira aussi où se trouve le fast-food préféré de vos enfants avec plaine de jeux car elle aura détecté que vos enfants sont également dans la voiture.
Peter Snoeckx

« Comme tous les lundis matin depuis un an, le service de livraison des courses de la semaine sonne à ma porte vers 7:30. C’est pratique car nous n’avons plus de liste de courses à faire et pourtant nous continuons de manger varié et équilibré.En effet, grâce aux capteurs sur le frigo et sur aussi de nombreux emballages, le magasin sait presque même avant nous que nous allons bientôt tomber à court d’eau ou de lait.Et en plus, notre fournisseur connaît nos goûts et notre style de vie. Il sait par exemple que le mardi soir est toujours compliqué parce que les filles vont à l’école de musique et qu’il faut donc prévoir quelque chose qui se prépare vite.Et depuis que nos agendas sont connectés à son système, il sait aussi que jeudi nous sortons et qu’il ne faut rien prévoir à manger.Malgré le fait que la température moyenne, même en hiver, descend encore à peine en dessous de 5 degrés, il arrive encore que certaines gelées fassent leur apparition au milieu de l’hiver. Heureusement les temps où je devais gratter les vitres de ma voiture sont révolus car ma voiture peut maintenant lire dans mon agenda et elle sait que j’ai rendez-vous chez un client. Grâce aussi à ma montre intelligente, elle sait que je suis levé et non pas malade au fond de mon lit. Ma voiture peut donc lancer le dégivrage de mon pare-brise quelques minutes avant mon départ.Bien sûr, je roule maintenant en voiture électrique. Non, pas un de ces tous derniers modèles qui roulent intelligemment sans commande extérieure comme celle de mon voisin. Depuis qu’une première autoroute est équipée elle aussi de capteurs, mon voisin peut maintenant lire son journal ou prolonger sa nuit alors qu’il est en route vers son bureau. Enfin, la voiture est à sa femme depuis leur divorce. Des hackers avaient balancé sur internet l’historique des déplacements de milliers de conducteurs. Quand ma voisine s’est aperçue que son mari passait énormément de temps à l’adresse privée de sa secrétaire, elle l’a mis dehors.Non, une voiture qui roule toute seule, c’est pas encore pour moi, mais l’intelligence passive à bord, c’est quand même pratique. La voiture envoie constamment des informations sur l’état du trafic et des routes vers un système central qui à son tour informe les autres voitures dans les environs d’un brouillard soudain, de ralentissements ou une route glissante. Comme j’ai également choisi de transmettre des informations quant à mon style de conduite, accélérations soudaines, freinages brusques, à ma compagnie d’assurances, je reçois une diminution de prime. Oui, enfin, ‘choisi’ et ‘diminution’ ne sont pas les mots exacts. En fait, c’était plutôt si je ne le faisais pas que ma prime augmentait de façon spectaculaire. De la même manière, les données de notre pèse-personne et nos apps de fitness sont reliées à notre assurance santé. Tiens, ça me fait penser que je dois encore faire une heure de sport cette semaine pour éviter toute augmentation de ma prime… »

Nous sommes bien d’accords, nous sommes encore bien loin du récit ci-dessus, et comme pour toute projection d’avenir, nous sommes sans doute à côté de la réalité. Cependant deux de toutes les technologies évoquées ici ne sont pas à négliger : les entreprises doivent tenir compte de l’émergence du ‘Big Data’ et de ‘l’Internet des Objets (Internet of Things – IoT).

‘Internet des Objets’

‘Internet of Things’ signifie littéralement que toutes sortes ‘d’objets’ sont connectés à un réseau permettant un échange d’informations efficace. L’objectif peut être d’améliorer l’expérience du produit – comme les capteurs intelligents dans une voiture- ou de donner un signal préventif – pensez à mon ‘stock de lait’ ou encore aux capteurs de la voiture qui vous préviennent d’un entretien imminent.

Si d’une part des opportunités sont créées, elles ne vont pas sans nouvelles menaces. Les opportunités se trouvent dans l’offre de choses intelligentes, mais aussi dans la création d’un modèle de service organisé autour des informations collectées. Les menaces sont tout d’abord une atteinte au respect de la vie privée qui peut donner une image négative, et la sécurisation des données contre l’usage abusif ou le piratage.

‘Big Data’

Tous ces ‘objets’ créent une masse énorme de données. D’une part sur le comportement d’une personne et d’autre part sur le comportement d’une population entière. Dans le premier cas, l’emploi d’outils d’analyse appropriés permettra la mise en place d’un service ultra personnalisé. Pensez aux promotions basées sur l’historique de votre comportement d’achat , qui existent déjà par ailleurs. Dans un monde d’objets intelligents et connectés entre- eux, une voiture ne se contentera pas de vous signaler que vous devriez faire une pause après deux heures de conduite, mais elle vous dira aussi où se trouve le fast-food préféré de vos enfants avec plaine de jeux car elle aura détecté que vos enfants sont également dans la voiture.

Les données générales sont de nouveau intéressantes au niveau de la prévision et de la fixation des prix des produits. Il est par exemple possible de calculer la corrélation entre les accélérations enregistrées d’une voiture et les accidents occasionnés par le conducteur pour ensuite revoir la prime ou le comportement au volant.

Ici aussi, les entreprises doivent veiller à ce que le Big Data ne se transforme pas en Big Brother!

Merci d'avoir lu

Contactez notre expert

Peter Snoeckx