Santé
Planification intégrée des ressources

Vers une planification plus efficace du bloc opératoire

Le CHU Ambroise Paré a fait appel à Möbius pour évaluer l'impact de l'ouverture de la nouvelle aile afin d'optimiser la planification opérationnelle actuelle et la planification des blocs opératoires.

Nouvelle(s) aile(s)

Dans le cadre de la construction d’un nouveau quartier opératoire de 6 salles (alors que 13 sont déjà existantes sur 4 quartiers opératoires) et d’une augmentation de sa capacité, le CHU Ambroise Paré a fait appel à Möbius pour évaluer l’impact de l’ouverture de la nouvelle aile sur le planning opératoire actuel et pour s’assurer que la répartition des plages opératoires soit optimale. En effet, l’inefficience a un coût que les institutions hospitalières ne peuvent plus se permettre.

Au travail avec Möbius

Möbius a, dans un premier temps, réalisé la carte d’identité du bloc opératoire et un diagnostic des forces et faiblesses (analyse SWOT) axée sur le processus de planification. Quelle est la gouvernance effective ? Quelle est l’organisation actuelle ? Comment les plages sont-elles attribuées ? Et comment sont-elles réattribuées ? Quels sont les processus organisationnels et opérationnels existants ?

Möbius a ensuite étudié en détail les résultats d’occupation actuels. Comment les blocs de temps attribués aux disciplines sont-ils utilisés ? Quid de l’occupation des salles ? Les programmes opératoires commencent-ils bien à l’heure ou se terminent-ils bien à l’heure élective prévue (pas trop tôt donc une fin précoce ou pas trop tard donc un débordement) ?

 

Planifier avec Healthcare Analytics

Cette étude de l’occupation a été réalisée au moyen de notre outil de suivi de la planification et du benchmark Dashboard QOP (Healthcare Analytics).

Complémentairement à cette analyse, un regard critique a permis d’identifier des interventions qui ne requièrent pas obligatoirement une salle d’opération. En effet, il n’est pas efficient de « polluer » un programme opératoire par des petits cas moins invasifs (d’anesthésie locale sans assistance). Ils prennent la place d’interventions ayant réellement leur place dans un bloc opératoire.

Le parcours du patient

Enfin, la première phase de la mission s’est terminée avec deux workshops “trajet patient”, composés d’acteurs multidisciplinaires et multisectoriels dans lesquels notre analyse SWOT a été enrichie et les opportunités confirmées.

Cette source d’information majeure a permis de mettre en évidence une série de clefs stratégiques et un plan avec les leviers d’amélioration.

Quelle direction voulons-nous prendre ?

Sur la base d’une méthode participative avec une équipe pluridisciplinaire (nursing, chirurgie, anesthésie) en groupe projet, Möbius a collaboré à la définition du nombre de plages opératoires nécessaires et à leur répartition par discipline opératoire sur les différents quartiers.

La méthodologie adoptée a été une combinaison de l’activité historique, du niveau d’efficience actuel (et amélioré sur une base réaliste et réalisable) et des projets médicaux des différentes disciplines. Pour cela, les différents médecins chefs de service ont été rencontrés, et leur activité analysée en détail.

Une fois le nombre de plages nécessaires définies, le groupe de travail a appliqué un filtrage de critères, élaborés ensemble, pour répartir l’activité dans les différents quartiers opératoires. La proximité avec les unités de soins, le nombre de places de réveil, le trajet patient, les espaces de stockages du matériel, les liens fonctionnels avec les services complémentaires (urgence, radiologie), les complémentarités et synergies entre disciplines, etc. sont des exemples de critères évalués et filtrés par le groupe projet.

Un équilibre parfait

De nombreux scénarii ont été envisagés par le groupe projet. Leurs avantages et inconvénients ont été examinés à la lumière de ces critères en groupe projet. Une option finale a été convenue. Elle permet d’optimiser le personnel infirmier (plus de plages opératoires à personnel identique) et une répartition équilibrée par quartier offrant à chacune des disciplines des possibilités de développement d’activité tout en restant dans la même localisation.

Pour cette mission, Möbius a travaillé de manière parfaitement alignée avec notre vision de l’amélioration continue à l’hôpital : implication des équipes, analyse robuste basée sur les statistiques, méthodes lean. Résultat : atteinte complète des objectifs et strict respect des délais et du budget.

Stéphane Olivier, Directeur Général Adjoint
CHU Ambroise Paré

Merci d'avoir lu

Contactez notre expert

Ermano Fegatilli

Partager référence