Santé
Réseaux hospitaliersHealthcare excellence

Centralisation de deux laboratoires : avantage de la coopération

Le C.H.U. Tivoli et le C.H.U. Ambroise Paré fusionnent leurs laboratoires. La fusion vise à améliorer le temps de traitement et la qualité des analyses ainsi qu'à combiner et à renforcer l'expertise des deux hôpitaux.

La coopération croissante crée une nouvelle dynamique

À divers niveaux, nous assistons à des changements qui mettent le paysage hospitalier sous pression. Les innovations dans le secteur de la santé se déve-loppent rapidement et la coopération croissante entre hôpitaux crée une nou-velle dynamique.

Centralisation de laboratoires

Dans ce contexte, le CHU Tivoli et le CHU Ambroise Paré ont décidé de fusion-ner leurs laboratoires. La fusion vise à améliorer le temps de traitement et la qualité des analyses ainsi qu’à combiner et à renforcer l’expertise des deux hô-pitaux.

L’objectif est de construire un laboratoire central et de haute technologie à Ni-my, où des analyses non urgentes seront effectuées. Les laboratoires décentra-lisés sont alors responsables des analyses urgentes. Ce qui garantit un temps de traitement optimal.

Les collaborateurs des deux hôpitaux devront bientôt travailler en étroite col-laboration dans de nouvelles conditions, ce qui exige une bonne dose de pré-paration et de planification. Il a donc été fait appel à Möbius pour encadrer la fusion et concevoir les processus de flux centralisés et décentralisés des prélè-vements sanguins.

À la loupe

Nous avons commencé par définir la portée et la structure du projet. Sur la base de la documentation existante et d’entretiens avec des personnes clés, nous avons dressé un portrait détaillé des organisations, chacune avec ses propres besoins et sa propre culture.

Les processus actuels ont ensuite été passés à la loupe. En nous basant sur des promenades processus dans les différents laboratoires, nous avons dessiné des processus détaillés pour la phase pré-analytique, mais aussi pour les domaines de l’hématologie et de la microbiologie. Une étude des données quantitatives des analyses d’échantillons sanguins est venue compléter le tableau.

Implication

Möbius s’efforce d’impliquer autant que possible les collaborateurs dans chaque mission. Dans cette phase, il était particulièrement important qu’ils comprennent mieux le travail de chacun et qu’ils apprennent à se connaître. C’est pourquoi nous avons organisé différentes séances de travail (par labo) au cours desquelles ils pouvaient adapter la modélisation et discuter des limites actuelles.

Pendant les séances de travail communes organisées par la suite, la modélisation du fonctionnement futur a été améliorée et perfectionnée. Cette première rencontre entre les collaborateurs des deux laboratoires a également renforcé la volonté de participer au projet commun.

Mise en œuvre

Au cours de cette mission, nous avons également dressé la liste des améliorations et des obstacles potentiels de la future coopération. Grâce à ces informations, le projet s’est conclu par la présentation d’un plan de mise en œuvre, y compris les actions et les priorités.

Avec l’aide des deux hôpitaux, Möbius a livré un modèle finalisé des flux futurs des prélèvements sanguins, un plan de mise en œuvre finalisé et des bases solides en vue d’une coopération future entre tous les collaborateurs.

Mobius nous a permis de réaliser la première étape nécessaire à la fusion de nos laboratoires à savoir la modélisation commune des flux de prélèvements. Cette mission a été agréablement menée. La convivialité était au rendez-vous avec une approche participative tout en intégrant du management du changement. Nous sommes très heureux d'avoir pu collaborer à ce chantier.

Jonathan Brauner, Chef de Service Laboratoire
CHU Tivoli

Merci d'avoir lu

Contactez notre expert

Danielle Dewickere

Partager référence