Services et Retail Secteur public Recyclage Industrie Santé

Pourquoi nous sommes profondément différent..

Kim Oostvogels

Un malaise sourd

La semaine dernière, j’ai eu l’occasion de me présenter et de présenter Möbius à un client potentiel. Après le traditionnel échange de cartes de visite, mon interlocuteur a soudain fixé d’un regard perplexe la signature au bas de ma carte : « Business consulting. Profondément différent. » « Hmmm… », a-t-il dit, « En quoi êtes-vous profondément différents ? ». Comme la question m’a déjà été posée à maintes reprises, la réponse était toute prête. « En menant des projets en partenariat. En faisant ce qui est bon pour nos clients. En aspirant à un résultat durable. En procédant pas à pas, par des petites choses, pour obtenir de grands résultats. En osant dire ce qui est. En… ». Le message était passé. Et le projet vendu. Je ressentais pourtant un malaise sourd…

Et c’est précisément ce sentiment imprécis durant et après les projets qui nous rend vraiment profondément différents ! Une gêne au plus profond de nous qui nous incite à nous poser sans cesse ces questions : « Comment pouvons-nous encore faire mieux ? Comment aurions-nous pu aborder le projet différemment ? Où aurions-nous pu être plus directifs ? Ou participatifs ? Comment aurions-nous pu mieux communiquer ? Comment aurions-nous pu accroître l’impact de cette formation ? Cette formation était-elle vraiment utile ? Le projet était-il bien nécessaire ? »

Au diable l’arrogance

« Nous ne donnons pas au client ce qu’il demande mais ce dont il a besoin », ai-je entendu dire un confrère un jour. Comment peut-on être aussi arrogant ? Les cabinets de consultance qui ne travaillent que sur la base d’un modèle de type « nous savons mieux que les autres », d’un modèle de solution « copiée-collée », créent-ils encore de la valeur ajoutée ?

Il y a quelques temps, j’ai lu dans le journal que « le cabinet de consultance X n’engage que les étudiants ayant obtenu les meilleurs résultats scolaires ». Une telle organisation en sait certainement plus que tout le monde. Un consultant « copier-coller » sera certainement votre sauveur. Cela me faisait penser aux poules pondeuses en batterie.

Chez Möbius, les poules circulent librement. Elles cherchent à s’accorder, prennent le temps, s’épanouissent, apprécient l’historique de votre entreprise et s’engagent dans un processus de co-création : pour pondre des œufs ensemble, des œufs qui sont de temps en temps des œufs d’or.

Stop to work hard and play hard

Ce qui nous amène à la culture de l’entreprise. « Work hard, play hard ». Un slogan malheureux, que l’on entend dans les cabinets de consultance et qui circule parfois chez nous, mais qui ne correspond qu’accidentellement avec notre réalité. J’en aurais presque fait mes valises si je ne savais pas ce que, chaque jour, nous entendons par là chez Möbius.

Travailler dur ? Là n’est pas l’essentiel. Travailler intelligemment et obtenir des résultats, voilà ce qui importe. Des loisirs snobs et prétentieux ne font pas de nous de meilleures personnes, de meilleurs parents, de meilleurs époux, de meilleurs amis ou de meilleurs consultants. Il faut au contraire rechercher un équilibre et une vie authentique.

« Work smart, live smart ! »

Bref…

Nous sommes profondément différents…

  • parce que nous sommes animés par un sentiment d’inconfort obsédant qui nous pousse à placer la barre toujours plus haut,
  • parce que, forts de ce qui fait l’essence de nos clients, nous croyons résolument dans la co-création, dans la réalisation commune,
  • et parce que nos collaborateurs, tout en se construisant une vie authentique, fournissent un travail intelligent.

Business consulting. Profondément différent. C’est sûr !

Merci d'avoir lu

Contactez notre expert

Kim Oostvogels